Le Collectif pour l’Emploi a choisi de travailler sur les freins à l’emploi sur les métiers en tension et métiers d’avenir. 

 


La démarche s’inspire de la théorie du « Collective Impact » de l’université de Stanford qui a pour but de rassembler, sur un périmètre donné, les acteurs de tout type (publics, privés, associatifs…) engagés pour résoudre une problématique sociale complexe afin de créer de nouvelles synergies répondant aux enjeux de ce territoire.


Cinq partenaires fondateurs engagés dans la démarche

Les fondations Accenture, Adecco, AG2R La Mondiale, SFR et VIE (Vinci) ont ainsi souhaité s’aligner autour de ce sujet complexe de l’emploi pour trouver des leviers forts en bénéficiant du savoir-faire de chacune. Après quelques semaines de réflexion commune, le Collectif pour l’Emploi a choisi de travailler sur les freins à l’emploi sur les métiers en tension et métiers d’avenir. 

Les cinq partenaires fondateurs animent, coordonnent et soutiennent de manière transverse les territoires.

 
 

 

Des représentants locaux pour coordonner les groupes de travail

Trois premiers territoires d’expérimentation ont été choisis :
Lyon, Seine-Saint-Denis et Marseille.

Si l’initiative provient d’une volonté nationale de contribuer aux actions à mener pour une employabilité durable, les diagnostics et les actions à mettre en œuvre émanent des territoires car elles sont co-construites avec les acteurs locaux. 

Les réseaux territoriaux, composés de plusieurs acteurs, s'appuient sur un partenaire local pour garantir la mise en oeuvre des actions dans la région.