Quitter son emploi pour devenir trader : est-ce une bonne idée ?

Un homme sur son smartphone au bureau

Est-ce une bonne idée de quitter son emploi pour faire du trading ? D’un point de vue comptable, si le métier de trader rapporte plus que votre salaire actuel, il semblerait logique de foncer et de vous lancer dans le trading. Néanmoins, il ne faut pas négliger d’autres facteurs qui peuvent entrer en jeu. Faisons le tour de la question.

Bien comprendre le métier du trader

Le métier de trader a évolué au cours de ces dernières années. En effet, il est désormais possible d’investir sur toute une gamme d’actifs et d’options. Le trading ne se limite plus aux actions et obligations, il est désormais possible de trouver des produits dérivés et des actifs sous-jacents. C’est par exemple le cas pour les CFD indiciels où, finalement, l’acheteur ne devient acquéreur que d’un contrat de différence.

Lire également : Les meilleurs records les plus incroyables dans l’univers du football

Trader demande des connaissances spécifiques

Cependant, la première clé de la réussite en tant que trader est de bien comprendre les rouages du système. Il ne peut donc être envisagé de quitter son emploi sans avoir les bagages nécessaires pour le métier. Pour cela, vous pouvez suivre des formations ou vous former seul en ligne.

Trader nécessite du capital

Avant de vous lancer dans le métier de trader, il vous faut constituer un capital. Le montant dépend de l’objectif de rendement que vous vous êtes fixé pour vous assurer de quoi vivre chaque mois. Alors, posez-vous les bonnes questions : avez-vous ce montant à disposition ? Si la réponse est « non », comment allez-vous procéder pour l’avoir ? Notez aussi qu’il ne faut pas investir tout son argent dans le trading. Il vaut mieux en garder de côté au cas où tout ne se déroule pas comme prévu.

A lire également : Comprendre l'identité numérique

Trader sur le long terme

Puisque vous avez choisi d’en faire votre métier, vous devez miser sur le long terme. Des gains ou des pertes rapides sur le court terme ne peuvent que refléter la réalité sur le moyen et le long terme. Vous ne devez donc pas abandonner trop tôt. Avant de quitter votre emploi, demandez-vous si vous êtes assez patient pour ce genre de métier. De la même manière, demandez-vous si vous pouvez subvenir à vos besoins durant cette période.

Conclusion

Quitter son emploi pour devenir trader ne peut être une bonne idée que si vous êtes prêt et que toutes les conditions pour réussir sont réunies. Misez aussi sur des placements moins risqués comme les actions ou les obligations. Pour ne pas plonger tête baissée dans le trading, vous pouvez aussi commencer par des simulations et des essais, ne serait-ce que pour s’habituer au système. De cette façon, vous pouvez juger par vous-même s’il est possible de vous lancer tout de suite dans le métier.

ARTICLES LIÉS