La Caf peut financer votre permis de conduire : les conditions à remplir

La CAF est l’une des institutions qui apportent de l’aide aux jeunes, aux personnes handicapées et aux demandeurs d’emploi qui désirent passer leur permis de conduire. L’aide se présente sous la forme d’un crédit à taux zéro et le montant versé immédiatement à l’auto-école partenaire afin de financer une partie ou la totalité des frais de formation pour l’obtention du permis de conduire. Toutefois, avant de percevoir cette aide, il est nécessaire de remplir certaines conditions. Plus de détails dans cet article.

Existe-t-il réellement une aide au permis octroyé par la CAF ?

À proprement parler, il n’existe exactement pas de crédit octroyé par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pour obtenir un permis de conduire. Toutefois, il est possible de bénéficier d’aides dans le cas où ses ressources sont insuffisantes.  L’aide au permis B ne sera donc pas versée directement par la CAF. C’est, en effet, son agence Pôle Emploi qui prendra en charge la demande d’aide.

A lire en complément : Pourquoi se former pendant sa carrière ?

Qui peut bénéficier de l’aide au permis de conduire par Pôle Emploi ?

Un jeune demandeur d’emploi âgé de plus de 18 ans a la possibilité d’avoir une aide au permis de conduire déboursée par le Pôle Emploi, si toutefois il remplit les conditions de ressources. En plus des conditions de ressources, le demandeur doit également être enregistré en tant que demandeur d’emploi depuis au moins 6 mois de manière continue.

Il doit également :

A découvrir également : Maîtriser le present perfect anglais : astuces et exemples pratiques

  • Être enregistré en catégorie de permis A, B, ou D ou encore en contrat de sécurisation professionnelle et touché un minimum social, l’ARE, l’ASP minimal ou l’indemnité chômage ;
  • Bénéficier d’un contrat aidé.

Par ailleurs, le manque d’un permis de conduire peut constituer un frein à l’embauche. Cela doit alors être certifié par le conseiller Pôle Emploi du demandeur afin d’avoir droit à cette aide au permis de conduire B. Toutefois, si le permis de conduire du demandeur a été révoqué, il peut être éligible à l’aide au permis de conduire seulement s’il doit revenir passer tous les tests et pas uniquement le Code de la route.

Quelle est la somme totale de l’aide au permis de conduire déboursée par Pôle Emploi ?

Les fonds de l’aide au permis de conduire B déboursés par Pôle Emploi sont de 1 200 € et versés en 3 tranches à l’auto-école. Ces 3 versements de 400 € chacun sont réalisés de la façon suivante :

  • 1re

Le premier versement doit se faire dans un délai de 1 mois maximum après l’allocation de l’aide au permis de conduire. L’auto-école doit présenter à l’agence Pôle Emploi du demandeur d’emploi, un certificat d’inscription et un suivi de la formation ;

  • 2e tranche

La deuxième tranche quant à elle, doit être versée au plus tard 5 mois après l’allocation de l’aide au permis de conduire B. Le demandeur doit présenter ici le justificatif de succès à l’épreuve du Code de la route ;

  • 3e tranche

La troisième tranche doit être versée sur attestation du justificatif de l’obtention du permis, sur deux participations au test pratique ou sur l’accomplissement de 30 heures de cours de conduite. Ici, le demandeur doit présenter le justificatif du nombre d’heures.

Cependant, il faut noter que l’aide au permis de conduire versée par le Pôle Emploi est déboursée une seule fois. Le demandeur ne pourra donc pas prétendre à un nouveau, même s’il se tourne vers un autre organisme, qu’il soit privé ou public.

Quelles sont les démarches à effectuer pour profiter de l’aide au permis de conduire ?

La demande d’aide au permis auprès de Pôle Emploi se fait directement auprès de son conseiller dans l’agence dont on dépend. Ainsi, pour profiter de l’aide au permis de conduire de Pôle Emploi, le demandeur doit nécessairement remplir plusieurs conditions :

  • Remplir le formulaire 303 d’aide au permis de conduire ;
  • Ajouter un devis détaillé ;
  • Apporter un RIB de l’auto-école.

De plus, le demandeur peut joindre au document de demande de crédit, une lettre d’aide au permis de conduire dans le but d’exprimer sa motivation. Bien qu’il est libre de choisir son auto-école, ce choix doit être approuvé par le Pôle Emploi. Mais généralement, l’auto-école doit géographiquement se trouver dans la zone d’emploi du domicile du demandeur.

Pôle Emploi peut vous aider à payer votre permis de conduire

Aujourd’hui, il est clairement impossible de se déplacer sans une voiture. Cette dernière est incontournable surtout dans le monde du travail. Nous avons pu partager quelques informations concernant les aides qu’il est possible de débloquer. Sur le site ornikar.com, vous dénicherez aussi un guide afin de profiter de l’aide financière affichée par Pôle Emploi. 

  • Les demandeurs d’emploi ont le droit à ce petit coup de pouce, cela permet de financer aisément le permis de conduire.
  • Il est possible d’avoir un financement complémentaire en parallèle du CPF, ce qui peut être très réjouissant pour les candidats. 
  • Si vous avez un projet professionnel, n’hésitez pas à vous rapprocher de cet organisme. 

En parallèle, d’autres solutions sont au rendez-vous comme les aides proposées par les CFA. Vous pourriez par exemple profiter de 500 euros, cette somme est délivrée par l’État. Vous aurez un financement pour l’apprentissage du permis B. 

Choisissez également une plateforme spécialisée, vous aurez un montant 35 % plus faible que celui affiché par d’autres sites. 

Grâce à tous ces coups de pouce, vous pourrez enfin vous inscrire à l’examen du permis de conduire ! 

ARTICLES LIÉS