Quel est le rôle du collaborateur d’architecte

L’architecte est un professionnel qui n’est pas méconnu du public, contrairement à la collaboratrice d’architecte ou au collaborateur d’architecte dont le rôle est généralement connu uniquement de celles et de ceux qui évoluent dans le secteur. Pour toutes celles et tous ceux qui ne le savent pas, la collaboratrice ou le collaborateur d’architecte, aussi appelé(e) assistant(e) d’architecte est la / le technicien(ne) qui assiste l’architecte dans une ou plusieurs phases de la réalisation d’un projet architectural. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les missions de ce professionnel du secteur de l’architecture et quels sont les avantages de ce métier pour toutes celles et tous ceux qui s’y intéresseraient et qui voudraient l’exercer au quotidien.

La diversité des projets et le contact avec le public

Il faut savoir qu’un projet architectural, qu’il s’agisse d’architecture comme d’architecture d’intérieur, se décline généralement en quatre différents volets que sont :

A lire aussi : Que savoir sur le centre d’appels des opportunités d’emplois en Corrèze

  • les études techniques,
  • les études administratives,
  • les travaux d’architecture,
  • le suivi de travaux ;

Chacune de ces déclinaisons fait intervenir une manière de travailler qui lui est propre.

C’est ainsi que dans la phase d’avant-projet d’un programme architectural par exemple, le collaborateur d’architecte va par exemple réaliser des études préliminaires et des esquisses qui seront utilisées par lui et par l’architecte avec lequel il évolue au quotidien.

A lire en complément : Les avantages à travailler en intérim

Dans une phase de projet en revanche, ce sont beaucoup plus les réalisations de maquettes et les études techniques qui sont mises en avant.

Par conséquent, ce sont des missions variées qui lui sont confiées en permanence et il en apprend ainsi un peu plus chaque jour en travaillant sur des projets architecturaux variés eux aussi. Il est très polyvalent et ses domaines d’intervention sont très nombreux au même titre que l’architecte ou les architectes avec le(s)quel(s) il évolue.

D’ailleurs, c’est cette polyvalence qui lui fait rencontrer des dizaines de personnes par jour et qui fait que le collaborateur d’architecte, au même titre que les architectes et les architectes d’intérieur possède généralement un réseau de relations professionnelles extrêmement conséquents. Chaque jour ses missions l’amènent à rencontrer d’autres collaborateurs comme lui mais aussi des architectes et de nombreux professionnels qui interviennent sur les chantiers.

Le gros avantage c’est qu’entre l’architecture et la décoration et l’architecture d’intérieur, il existe de nombreuses passerelles et ainsi la possibilité d’exploiter votre réseau professionnel dans un cadre comme dans l’autre si vous étiez amené(e) à évoluer de l’un vers l’autre ou à exercer dans les deux à la fois.

Les perspectives d’évolution et le salaire

En plus d’un quotidien avantageux, les perspectives d’évolution sont très nombreuses pour toutes celles et tous ceux qui exercent dans ce domaine. De quoi là aussi motiver, outre les débouchés évoqués ici à vouloir devenir collaborateur d’architecte avec une formation.

Un collaborateur d’architecte peut par exemple se voir confier des responsabilités de collaborateur principal d’architecte quand ils sont plusieurs à exercer pour le compte d’un seul et même architecte. Après plusieurs années d’expérience à son poste et une expertise qui se sera développer au fil des différents projets, il pourra, moyennant formation complémentaire, devenir architecte à son tour. S’il est spécialisé dans le dessin et qu’il maîtrise bien les logiciels de conception assistée par ordinateur, il aura alors des facilités pour évoluer dans le domaine de l’architecture d’intérieur.

C’est même l’une des évolutions les plus courantes pour toutes celles et tous ceux qui sont collaboratrice ou collaborateur d’architecte. Soit ils / elles passent les diplômes nécessaires pour évoluer vers le poste d’architecte, soit ils / elles suivent une formation plus spécifique pour évoluer plutôt vers le domaine de l’architecture d’intérieur. Ce dernier, moins exigeant en ce qui concerne les conditions d’accès leur permettra de mettre pleinement à profit leurs années d’expérience et leur expertise sans pour autant devoir reprendre de longues études.

Pour tout ce qui concerne le côté rémunération, il s’agit aussi d’un métier qui pourra faire des envieux. En fonction de l’entreprise dans laquelle il est recruté, le collaborateur d’architecte peut avoir le droit à des primes et autres commissions en fonction des différents projets validés.

Comme pour une majorité de métiers pour lesquels le salaire n’est pas fixé par convention, la région dans laquelle ce professionnel exerce sera aussi un critère qui peut venir influer sur le salaire qui lui est versé à la fin du mois. C’est ainsi par exemple que les collaborateurs d’architecte qui travaillent en région parisienne et à Paris même seront mieux rémunérés que toutes celles et tous ceux qui évoluent en province.

Comme vous pouvez le voir, le métier de collaborateur d’architecte offre de nombreux avantages.

ARTICLES LIÉS