Que savoir sur le centre d’appels des opportunités d’emplois en Corrèze

Que savoir sur le centre d’appels des opportunités d’emplois en Corrèze

Être téléconseiller n’est pas un travail facile. Bien que ce métier soit exigeant, il est menacé de jour en jour. C’est dans l’optique de défendre l’image des téléconseillers que le centre d’emplois en Corrèze offre plusieurs opportunités d’emplois aussi bien pour les femmes, mais aussi pour les hommes. Voici ce que vous devez connaitre sur ce centre.

Que fait le centre des opportunités d’emplois ?

Le centre d’appels des opportunités est une entreprise qui défend les téléconseillers. Sa mission est de lutter contre la mauvaise image qu’ont d’autres personnes sur cet emploi. Cette entreprise organise des forums d’emplois, des immersions de candidats potentiels. Pour cela, Tellis recrute en Corrèze plusieurs téléconseillers qui peuvent être hommes, femmes, les personnes en situation de handicap et même les retraités.

Lire également : Comment rédiger et diffuser des annonces d’emploi ?

Les différents types de contrats proposés par Tellis

Au total, il existe deux types de contrats que propose cette entreprise. Il s’agit d’un contrat à durée déterminée (CDD) et d’un contrat à durée indéterminée (CDI). Parmi ces deux contrats, plusieurs employés ont signé un contrat durée indéterminé avec cette entreprise. Bien évidemment, les nouveaux employés débutent par un contrat à durée déterminée puis, signent le contrat durée à indéterminée.

Les salariées de cette entreprise ont la possibilité de choisir le temps de travail qui leur convient le plus. Généralement, cette entreprise travail de lundi au samedi de 8 h à 22 h. 

A lire également : Comment chercher et trouver un emploi ?

D’autres opportunités disponibles chez Tellis

Outre l’insertion des travailleurs et leur libre choix de la durée de travail, Tellis intègre aussi les salariées en situation de handicap. En effet, ces salariées en situation de handicap occupent 7 % de l’effectif total des travailleurs de cette entreprise. Il serait génial d’apprendre que plus de 90 % des salariées de Tellis ont déjà 10 ans d’ancienneté. La bonne nouvelle est que les retraités peuvent encore travailler dans cette entreprise.

ARTICLES LIÉS