Comment devenir tourneur fraiseur ?

Comment devenir tourneur fraiseur ?

Le travail d’un tourneur fraiseur consiste à produire des pièces métalliques qui serviront dans différents secteurs d’activité. Parmi lesquels, nous avons la métallurgie, l’aéronautique, l’automobile, et même le nucléaire. C’est donc un travail très important qui requiert certaines aptitudes. 

Les qualités d’un tourneur fraiseur 

Devenir tourneur fraiseur requiert tout d’abord une grande capacité de concentration. A côté de cela, il faut avoir une très bonne dextérité. Vous l’aurez compris, il faut être précis et minutieux dans son travail. La rigueur est une autre qualité à avoir en tant que tourneur fraiseur. C’est un métier contraignant qui nécessite souvent de travailler en station debout pendant longtemps. Un tourneur fraiseur se doit aussi d’être à l’aise avec la géométrie. Ceci est utile pour représenter les pièces à base d’un plan ou d’un dessin industriel. 

A voir aussi : Pourquoi s'inscrire dans une école du vin après le bac ?

Il est à noter qu’au 21ème siècle, il est évident qu’un tourneur fraiseur doit maitriser l’outil informatique. Plus précisément des logiciels de Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO). Il faut obligatoirement connaitre les langages de programmation pour commander et paramétrer des machines à commande numérique. Par ailleurs, un tourneur fraiseur doit avoir le sens du travail d’équipe et doit être assez responsable. Car, il faut impérativement respecter les règles de sécurité. Pour devenir tourneur fraiseur, il faut suivre une formation. Au besoin, vous pouvez suivre le lien pour découvrir cette école de formation.       

Les formations à suivre 

Il faut passer par une bonne école de formation afin de devenir un tourneur fraiseur. En France, il existe une multitude de centres de formation offrant ce type de formation. Vous pouvez passer par une formation initiale, une formation continue ou encore par validation des acquis de l’expérience. Il existe donc plusieurs formations pour devenir tourneur fraiseur. A la fin de la formation, vous obtenez un diplôme de niveau V. Ce diplôme est enregistré au Répertoire National de la Certification Professionnelle en abrégé RNCP.

Lire également : Comment apprendre l’italien ?

ARTICLES LIÉS