Le boom de l’emploi en cybersécurité

Les attaques informatiques et la cybersécurité sont des mots qui font désormais partie intégrante de notre quotidien. Pour équilibrer avec les agissements des pirates informatiques, les entreprises et organisations misent sur une ressource importante dans la cybersécurité. Ce qui est sûr, c’est que cette demande de ressources ne cessera d’augmenter. Autre fait non négligeable, l’essor de la numérisation des industries ainsi que la croissance continue des technologies donne encore plus d’importance aux métiers d’informatique dans les entreprises.

En quoi consiste le travail d’un professionnel de la cybersécurité ?

Il faut savoir que la cybersécurité est un domaine ultra complexe. En effet, elle englobe de nombreux rôles, intervenant dans différents types d’organisations. La question est toutefois de connaître la base du travail d’un professionnel en cybersécurité. Heureusement, plusieurs formations sont disponibles pour augmenter les connaissances de chacun en la matière.

A lire aussi : Trouver un emploi à Lamballe-Armor : les meilleures opportunités d'embauche

Visitez Skills4All pour découvrir les meilleurs formations en cybersécurité, notamment si vous débutez dans le domaine. Pour faire simple, les professionnels en cybersécurité ont pour tâches de tester, d’analyser et de concevoir des systèmes pour la protection des données contre toute menace. Ils se chargent d’identifier les risques et d’anticiper les éventuelles attaques afin de préserver le réseau d’une organisation.

Quelles sont les évolutions du secteur ?

Si la croissance de l’IT a été engagée depuis quelques années déjà, il aura fallu beaucoup de temps et quelques scandales pour que les entreprises ne consacrent un budget important à leurs équipes IT. Pour une entreprise avec plusieurs milliers de salariés, un plan de protection peut s’élever à plusieurs dizaines de millions d’euros.

Lire également : Exploration des différents types de contrats de travail 

Quant au retour sur investissement, il est plutôt difficile à calculer étant donné que l’intérêt d’une bonne protection est justement d’éviter les attaques ainsi que leurs conséquences financières. Autre constat alarmant : personne n’est à l’abri. Tous les secteurs sont concernés, bien que certains soient plus intéressants pour les pirates, comme les établissements financiers. Une enquête menée par Accenture en 2016 a démontré que les banques font l’objet des principales attaques avec 85 tentatives d’infractions chaque année, soit près de 2 fois par semaine.

Les pirates sont particulièrement friands des données dans le domaine de la santé également. Ils sont 20% des hôpitaux britanniques à être victime de l’attaque WannaCry. Enfin, la troisième place du podium est accordée au commerce en ligne. Les pirates y récoltent un grand nombre de données clients sensibles et monnayables, comme les numéros de carte de crédit.

Quels sont les défis de la cybersécurité ?

Etant un secteur en perpétuelle évolution, la cybersécurité doit évidemment faire face à des enjeux de taille. Les principaux étant :

  • la professionnalisation des pirates: Depuis 1988, l’année de la première cyberattaque répertoriée à l’échelle mondiale et aujourd’hui, les pirates ont bien évolué. Ces derniers passent d’étudiants à de véritables gangs entraînés et organisés. En Corée du Nord, le régime a mis en place un système de sélection et de formation à destination de meilleurs hackers.
  • une pénurie de compétences: Si les pirates sont légion, les « gentils » sont quant à eux une ressource rare. CapGemini indique que plus de 50% des entreprises dans le monde n’arrivent pas à recruter des compétences adéquates en cybersécurité.

ARTICLES LIÉS